Comment devenir au pair dans ce pays : France ?

Langues disponibles : English français

Profitez gratuitement de toutes les fonctionnalités premium !


Inscrivez-vous maintenant gratuitement

France : 44 programmes différents pour les diverses nationalités.
Sélectionnez quels programmes vous voulez voir et comparer.

Règles et réglementations

Au pair
République démocratique du Congo
Visa vacances travail
Russie
Stagiaire aide familial étranger
Monde

Durée minimale du séjour

Il n'existe pas de durée de séjour minimum obligatoire.

La durée minimum du séjour pour le stagiaire aide familial étranger est de trois mois.

Durée maximale du séjour

La durée du séjour ne peut pas excéder 4 mois et ne peut pas être prolongé.

La durée initiale de la période d'accueil est d'une année. Cette période peut être prolongée jusqu'à deux ans maximum.

Heures de travail

La durée conventionnelle du travail est de 40 heures par semaine pour un employé à temps plein.

Le montant des heures travaillées doit être défini dans le contrat de travail.

Une fois en France, le (la) PVTiste peut chercher du travail pour financer son séjour. Le contrat de travail définira en définitive heures de travail, les jours de repos, les tâches, etc. (en conformité avec les lois du travail en France).

Les heures de travail ne peuvent pas dépasser les 5 heures par jours.

Jours de repos

L'employé(e) au pair à le droit d'avoir un jour et demi de congé par semaine: le jour de repos doit-être de préférence un dimanche.

Les jours de repos sont spécifiés dans le contrat de travail du PVTiste (en conformité avec les lois du travail en France).

Le stagiaire aide familial étranger à le droit à une journée de repos par semaine avec au moins un dimanche par mois.

Vacances

La durée des congés payés est de deux et demi jours par mois, indépendemment du nombre d'heures travaillées.

Les vacances sont spécifiées dans le contrat de travail du PVTiste (en conformité avec les lois du travail en France).

Non pertinent

Travail autorisé

Les tâches journalières peuvent varier beaucoup d'une famille à une autre. Cela dépend entre autre du style de la famille qui accueille l'au pair. En général, le travail de l'au pair inclus : 

  • prendre en charge les tâches domestiques simples telles qu'aider à garder la maison propre, ainsi que laver et repasser les vêtements 
  • préparer le petit déjeuner et des repas simples
  • s'occuper des enfants : les surveiller, les accompagner au jardin d'enfants, l'école ou au parc, jouer avec eux, etc.
  • garder la maison et s'occuper des animaux domestiques

Quel type de travail peut et doit être réalisé par l'au pair ? Quel type de travail ne doit-il (elle) absolument par faire ? Discutez-en avec d'autres personnes dans notre communauté !


Non pertinent

Le stagiaire aide familial étranger accomplit des tâches à caractère familial ou ménager (garde d'enfants, petits travaux ménagers, etc.).

L'accord de placement entre le stagiaire aide familial et la famille d'accueil définit exactement les prestations que le stagiaire devra fournir.

Travail interdit

Le (la) PVTiste n'est pas autorisé(e) à obtenir un travail permanent, mais il n'existe pas de restrictions en terme de type de contrats ou de secteur (sauf emplois réglementés).

Non pertinent

Argent de poche

L'employé(e) au pair est payé(e) en nature, de ce fait il/elle ne perçoit pas d'argent de poche.

Les bénéfices en nature perçus par l'au pair doivent-être en rapport avec le travail fourni et doivent-être au minimum égal au salaire minimum (nombre d'heures travaillées x salaire horaire minimum)

Le salaire perçu doit au moins être égal au salaire minimum de croissance (SMIC)

Le stagiaire aide familial étranger bénéficie d'une somme d'argent de poche comprise entre 75 et 90 fois le minimum garanti en vigueur, ce qui correspond à une rémunération comprise entre entre 267,75 et 321,30 EUR (plus de détails ici).

Gîte et couvert

La convention collective définit une estimation forfaitaire des avantages en nature :

  • 4,7 € par repas
  • 71 € par mois pour le logement

Si l'employé est nourri, la nourriture doit-être suffisante et saine.

Non pertinent

Il est d'usage que le stagiaire aide familial étranger soit logé et nourri.

Hébergement

La famille d'accueil doit fournir à l'au pair un logement décent incluant : une fenêtre, un éclairage suffisant, un chauffage approprié et équipé de sanitaires (si ce n'est pas le cas, l'employé aura accès aux sanitaires de l'employeur).

Non pertinent

L'hébergement du stagiaire doit être défini entre ce dernier et la famille d'accueil.

Cours de langue

Des cours de langue ou de civilisation française ne sont pas obligatoire pour le (la) PVTiste.

Le (la) stagiaire doit bénéficier d’un temps suffisant pour suivre des cours de langue ou de civilisation française auxquels il (elle) est obligatoirement inscrit (cette inscription n’est plus obligatoire pendant la période des vacances universitaires si la personne intéressée a déjà accompli au moins une année d’études supérieures en France).

Frais de voyage

Non pertinent

Le partage des frais de voyage doit être discuté entre l'au pair et la famille d'accueil.

Santé, accident et responsabilité civile

Une assurance couvrant la durée du séjour est fortement recommandée

Le stagiaire aide familial étranger relève du régime général de la Sécurité sociale (maladie, maternité, accidents du travail, retraite de base) et de la caisse de retraite complémentaire des salariés des particuliers (Ircem).

Seule la famille d'accueil est redevable de cotisations.

Les cotisations sont calculées sur une base forfaitaire :

  • soit 13 fois le Smic horaire  (125,71 EUR au 1er janvier 2016)
  • soit 56 fois le Smic horaire par mois (541,52 EUR au 1er janvier 2016)

Système de sécurité sociale

Le salarié au pair relève du régime général de la Sécurité sociale (maladie, maternité, accidents du travail, retraite de base) et de la caisse de retraite complémentaire des salariés des particuliers (Ircem).

Il bénéficie en outre de l’assurance chômage.

Le particulier employeur est tenu d’établir un bulletin de paie.

Le (la) PVTiste ne peut pas bénéficier de la sécurité sociale durant son séjour en France.

La famille d'accueil, qualité d’employeur, doit établir une déclaration à l’Urssaf tous les trimestres. C’est sur cette base que la famille paie des cotisations.

Les dispositions du droit du travail s’appliquent.

Taxes

Non pertinent

L'argent de poche de l'aide familial étranger n'est pas soumis à l'impôt.

Coût pour la famille d'accueil

L'emploi d'un salarié au pair relevant de la convention collective du particulier employeur ouvre droit à la réduction ou du crédit d'impôts pour emplois familiaux.

Non pertinent

Les coûts de l'accueil de l'au pair pour la famille d'accueil sont comme suit : 

  • Argent de poche (541,52 EUR par mois)
  • Hébergement et nourriture
  • Éventuellement une participation au frais du voyage ou des cours de langues
  • Assurance pour la conduite du véhicule familial (si nécessaire)
  • Autres

Rupture du contrat

La fin du contrat doit-être spécifié dans le contrat de travail.

Le contrat de travail peut-être résigné pour l'employé(e).

Non pertinent

Profitez gratuitement de toutes les fonctionnalités premium !


Inscrivez-vous maintenant gratuitement

Pas-à-pas

Voir toutes les familles d'accueil du pays suivant : France
Voir tous les au pairs pour le pays suivant : France

Bonjour, je m'appelle Julien Baldini

Je suis responsable des informations que vous trouverez sur le pays d'accueil. 

J'ai recherché avec beaucoup de soin les informations qui se trouvent sur cette page, néanmoins je ne puis garantir l'entière exactitude des informations ou si celles-ci sont intégralement à jour.

Si vous trouvez des inexactitudes dans les informations, je vous prie de bien vouloir m'envoyer un message. 

Si vous avez des interrogations sur les informations présentes sur cette page, n'hésitez pas à poser votre questions dans notre communauté.



Communauté pour ce pays : FranceVeuillez vous inscrire pour m'envoyer un message.